C’est pire qu’un crime, c’est une faute

General Piquemal« Clandestins en liberté, général français arrêté, bienvenue en Hollandie » (Robert Ménard.) Je ne vous citerai pas les commentaires haineux du torchon très subventionné Sud-Ouest qui va jusqu’à accuser le Général d’avoir participé à … des tortures en Algérie ! Petite précision pour les êtrons de Sud-Ouest : le Général Piquemal est né en 1940. La « bataille d’Alger » est de 1956 ; on voit mal un gamin de 16 ans participer aux opérations de la Division Parachutiste (laquelle d’ailleurs ne faisait qu’exécuter les ordres du régime pourri des partis qui tombera en 1958).

Il est révoltant de voir les images de cette « arrestation » d’un officier général par les molosses de ce traître de Cazevide. Ces connards casqués lui sont tombé dessus en paquet, comme si un homme de 76 ans présentait une menace pour l’ordre public. N’oublions pas : la manifestation de Pégida avait été interdite par un  préfet lèche-bottes du pouvoir de rencontre qui nous tyrannise, sous un prétexte fallacieux (le valet de Cazevide prétendait carrément que l’envahisseur ne présenterait aucune menace !!!). N’oublions pas non plus qu’en même temps, la bande de judas gouvernementaux autorisait un congrès de barbus salafistes à Lille.

Nous ne cessons de le dire depuis des mois : le gouvernement fachocialiste est nettement du côté de l’ennemi ; il protège les salafistes et autres envahisseurs, et dirige ses coups les plus durs contre les citoyens patriotes. Il faut en tirer une conclusion :

Nous sommes en guerre civile : l’ennemi tue sur notre territoire, nombre de tueurs ennemis sont des français de papier, et le gouvernement a délibérément pris le parti de l’ennemi. Donc l’ennemi est double : les salafistes ET le gouvernement.

Il est par conséquent inutile d’espérer que les traîtres qui nous tyrannisent fassent quelque chose pour exercer le rôle régalien de sécurité intérieure. Ils nous mettent VOLONTAIREMENT en danger. Ils obéissent aux ordres de l’étranger et importent l’ennemi en masse. Tirons-en une conséquence :

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs » (Déclaration des Droits de l’Homme, article 35, 1793). Ce gouvernement de rencontre n’a jamais eu aucune légitimité : issu d’un vote sans majorité qualifiée, il ne vaut rien. Il n’a pas non plus de légalité, même s’il commande aux forces de répression. Il viole sans cesse la loi. Désolé, citoyens, mais il n’est plus possible de lui obéir en quoi que ce soit. Cessons d’obéir aux lois socialistes !

J’ai un souvenir lointain : une bande de CRS tente d’attaquer des viticulteurs. Soudain, la bande se débande en hâte, les viticulteurs l’ont accueillie à coups de fusil. Je bichais ! Était-ce à Aléria ? Sous Giscard ? Je ne sais plus, seules me sont restées ces images en noir et blanc. Je souhaite revoir cela, en couleur, partout où l’ennemi frappe les patriotes. Je trouverais bien une vieille pétoire pour en être, quitte à en crever. L’ennemi : le gouvernement, les salafistes, les nazillons « antifas ». Nous devons préparer des fourches patibulaires pour ces pendards. Ne comptons pas sur les votes, le système est bloqué pour que la même caste représentée par deux partis frères totalement corrompus demeure au pouvoir et poursuivre son œuvre de destruction. Nous devons – c’est une question de vie ou de mort, de liberté ou de charia -, les renverser d’urgence. Que commence « l’Opération Pédalo (1) ». Nous avons jusqu’à la fin du printemps pour les précipiter dans la poubelle de l’Histoire. Après, il sera trop tard.

En attendant, on enfume le peuple avec de ridicules discussions sur la déchéance de nationalité (qui existe déjà dans le Code !!!) et sur la mutilation de l’orthographe afin de la mettre à portée des racailles.

CirconflexePauvre France !

Raymond

(1) Titre d’un livre amusant (et qu’on espère prophétique !) de Paul Le Poulpe, 2013 chez Riposte Laïque.

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.