Nouvelles de l’édition. Révélations sanitairement incorrectes

course-echalotte-500Marre de cette farce de la grippe chinoise, marre des vaccinators, marre de cette arnaque visant à mettre les peuples en esclavage sous la botte des hypermilliardaires mondialistes.

Plus l’on investigue, plus se dessine le scénario d’une opération criminelle. Je recommande chaudement la lecture de l’ouvrage de Philippe Aimar : « Covid-19 Enquête sur un virus » (éd. Le jardin des Livres). Le plus drôle, dit l’éditeur (Pierre Jovanovic, couronné « roi de la fake-news par les Déconneurs de L’I-Monde, c’est tout dire !) est qu’à l’origine Philippe Aimar voulait montrer que ce qui se raconte en dehors du Ministère de la Vérité n’est qu’un tas de bobards. L’enquête l’a conduit exactement à l’opposé de son projet !

J’invite aussi à regarder cette vidéo d’une interview de Robert Kennedy :

Curieux, non : on retrouve les mêmes criminels : Fauci, Gates, les scélérats du « Big-Pharma », l’achat de l’OMS. Le livre doit paraître (en américain) en septembre 2021 sous le titre « The Real Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma on the Global War on Democracy and Public Health ». Je l’ai déjà précommandé.

Bien entendu, les oligophrènes gouvernementaux et leurs complices médiatiques vont hurler au « complotisme ». Sachez que le comploteur accuse l’investigateur de complotisme afin de cacher ses manœuvres criminelles.

Hier, Raoul expliquait qu’il ne fallait pas croire que les gouvernementaux sont des crétins et ne savent pas gérer cette épidémie bénigne (0.005% de létalité). Ils le font exprès, en réalité, afin de terroriser les imbéciles pour mieux les manipuler.

En fait, ils retournent la citation de Cocteau : « Puisque ces mystères me dépassent, feignons d’en être l’organisateur » en : « Puisque j’en suis l’organisateur, feignons d’en être dépassé. » C’est comme cela que l’on attrape les gogos.

Si l’on replace cette abomination dans le contexte intellectuel de l’Occident, où se mêlent des myriades d’idées tordues, de cogitations démentes, la perversion, le néo-racisme anti-Blancs (pour n’en citer que deux parmi des milliers), franchement il y a du mouron à se faire quant à l’avenir, non ?

Amis, ne comptez pas sur des votes pour stopper tout cela. Voyez : déjà les camelots s’entassent pour vous fourguer la même bidoche faisandée sous des étiquettes diverses. J’en excepte Éric Zemmour, s’il venait à être candidat, mais il n’aurait aucune chance, sauf miracle, de vaincre les mammouths fossiles de la politicarderie. Il n’y a qu’une solution : l’insurrection manu militari.

Sacha

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.