11,96 millions de voleurs et receleurs.

Flamby Linus (2)J’aime bien le vieux d’Ormesson. Qui a lu son Juif Errant  ou sa Douane de Mer sait qu’il n’a pas usurpé son titre d’Académicien. Depuis la disparition de notre cher Dutour, d’Ormesson demeure l’un des très rares « Immortels » à avoir de l’esprit. Il nous propose ici un nouvel article pour le dictionnaire :

INAPTOCRATIE : un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d’un nombre de producteurs en diminution continuelle.

Il n’y a pas lieu de désespérer parce que comme l’a dit Margaret Thatcher : « Le socialisme ne dure que jusqu’à ce que se termine l’argent des autres. »

Ou comme l’a dit Winston Churchill : « Les socialistes, c’est comme Christophe Colomb, quand ils partent ils ne savent pas où ils vont et, quand ils arrivent, ils ne savent pas où ils sont. »

D’où l’invention du GPS : Guide Pour Socialiste !

A l’école primaire des socialistes, on apprend les 4 opérations :

- L’addition des impôts
- La soustraction des revenus
- La multiplication des fonctionnaires et des immigrés

- La division du travail.

Aux élections prochaines, votez pour Ali Baba.
Au moins vous serez sûrs de n’avoir que 40 voleurs !!!

JEAN D’ORMESSON

C’est tellement vrai ! Prenant connaissance d’un sondage Atlantis/IFOP, j’apprends que si 68% des sondés sont « plutôt » favorables à la politique de réductions des dépenses publiques demandée par l’Allemagne à ses sagouins de partenaires européens, afin de diminuer leur dette et leur déficit public, 32% y sont « plutôt » opposés. Ce qui fait 7% de moins que le pourcentage des crétins ayant élu Mou-Président (39% du corps électoral). Rigolons : sur ces 32% d’ahuris, 85% seraient prêts à aller au clash contre l’Allemagne, soit 27% des sondés. Ce qui, on le remarquera, fait 1% de plus que le cote actuelle (26% de popularité) de Soliveau le Petit. De petits poulets syphilitiques voulant se mesurer à l’aigle germanique, en pleine forme, lui.

Récapitulons : une grosse majorité de Français sont favorables à un dégraissage du mammouth étatique, en fait seule la gauche (parti spoliateur, mussolanchoniens, écolos et divers pervers) veut continuer à voler et jeter par les fenêtres l’argent extorqué au contribuable. Alors que la Cour des comptes, dans un nième rapport, qui sera naturellement jeté au panier, signale qu’il y a trop de fonctionnaires et qu’il faudrait cesser d’en embaucher. Indécrottables ! Ce qui fait de la France une URSS bananière. Pléonasme ! On comprend qu’ils s’accrochent au pouvoir comme morpions taquinés par la Marie-Rose. En tous cas, ces 27% nous permettent de calculer le nombre de voleurs et prébendiers dans le corps électoral :

- s’il y avait en 2012 un nombre de 44,3 millions d’électeurs inscrits, cela fait tout de même 11,96 millions de voleurs et de receleurs. C’est énorme, et pose vraiment le problème : comment extirper cette vérole ?  « Allons-nous garder longtemps encore cette vieille Byzance pourrissante où l’on crève les yeux des empereurs déchus ? » (Merci Vautrin !)

Voudrait-on un exemple de plus de la tyrannie molle du sieur Molle-Hand : allons voir sur Le Figaro : « Manif pour Méric : un « antifa » relâché et convoqué en septembre ». Rappelons que « Lors de cette manifestation en mémoire de Clément Méric, des dégradations de biens immobiliers ont été perpétrées ainsi que plusieurs vitrines cassées dans le quartier de l’Opéra. ». Plusieurs fascistes de gauche avaient été arrêtés, deux mis en garde à vue, dont l’un pour port d’arme prohibé (tranquillisez-vous : les sbires de Bitaura l’ont relâché après 24 heures), l’autre pour rébellion. On l’a libéré. Évidemment, ce ne sont pas des opposants, ils font partie -très activement, puisque ce sont des activistes fascistes- des 11,96 millions de salauds dont je parlais plus haut, socialauds et socialopes, crevures fascistes d’extrême-gauche, écolos pervers. DONC on les libère, alors qu’une jugesse rouge a embastillé Nicolas à Fleury-Mérogis pour le livrer, deux mois durant, aux violeurs. Quant au Méric, la publication très tardive d’une vidéo RATP montrant que ce merdeux taillé comme un cure-dent essayait de tacler Estéban de dos : il est mort comme un âne, et la gauche n’a que les « martyrs » qu’elle mérite. Bref : nous avons la « justice » fasciste de 11,96 millions de fascistes. Une minorité, mais qui pour le moment tient le haut du pavé.

 Nous sommes au temps où l’on ne peut plus continuer à jouer naïvement le jeu de la « légalité » républicaine et de tendre la carotide à l’égorgeur : rébellion, insurrection et sabotages sont à l’ordre du jour. Merde ! Nous sommes quand-même 30,12 millions à ne pas être du tout d’accord. Alors ? Il faut taper !

Raymond.

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.