L’insurrection urgente

MG42bisJe ne vous ferai pas l’injure de penser que vous ne savez rien de l’abominable affaire de viols et prostitution à Telford qui secoue le Royaume Uni. Le fait est que les criminels sont des importés pakistanais musulmans. Le fait est que des années durant les lanceurs d’alerte se sont heurtés à la police et aux services sociaux qui n’ont strictement rien fait de crainte d’être accusés de « racisme ». Vous savez aussi qu’à Rotherham, plus de 1400 jeunes Blancs ont subi un sort semblable (1510 selon The Guardian).

Ces monstruosités ne semblent pas gêner les salopards gauchistes de l’Obs(-édé et aidé), dont les propriétaires sont pour 66 % Bergé-Niel-Pigasse et pour 34 % Groupe Perdriel. Non, ce qui ennuie ces tristes sires de plumitifs, c’est ceci : « Le scandale de pédophilie de Telford fait le miel de la fachosphère. » Ordures ! Il est vrai qu’un tel scandale est une pierre énorme dans le jardin des islamolâtres immigrophiles sectateurs du dieu Vivrensemble. Alors ils se débattent comme ils peuvent en traitant tous ceux qui ont raison de « fascistes ». Mais qui sont les fascistes ? Les véritables fascistes ?

Vous avez un élément de réponse. Prenez par exemple Philippe-le-Barbu, premier sinistre du petit tyran Jupinet : il veut mettre en place un dispositif plus sophistiqué que ceux, vraiment bricolés en leur temps, de la Gestapo et de la Stasi, afin de traquer sur la toile les gens qui tiendraient des propos « haineux » contre … les mahométans haineux. Dispositif qui mettra en jeu plein de délateurs, « l’enquête sous pseudonyme »: en s’invitant dans des espaces de discussion en ligne, les cyberenquêteurs pourront plus facilement identifier les auteurs de propos haineux. » ; « De même, des personnes condamnées à des travaux d’intérêt général pourraient être affectées, dans des associations, à des tâches de modération et de signalement de propos haineux. » Vous avez bien lu : ce gouvernement de brigands va tout simplement instituer des « kapos », comme dans les camps nazis. Mais attendez : « L’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) étudiera la possibilité de permettre à un plaignant de qualifier lui-même le mobile raciste ou antisémite de son agression, comme c’est le cas au Royaume-Uni. »

Aucun problème : quand on en est là, il n’y a plus d’état de droit. Nous sommes en plein nazisme, en plein communisme, bref : sous une tyrannie totalitaire. Et c’est nous, les patriotes, qui sommes traités de « fascistes » par cette vermine-là ? Et au profit de qui ? Mais de l’envahisseur, bien entendu ! Ne nous faisons pas d’illusions : il faut s’attendre, dès qu’on voudra lancer une alerte ou discuter d’une des multiples malfaisances de l’ennemi, à être traité comme l’a été -et comme l’est toujours et le sera encore- Tommy Robinson au Royaume Uni. Regardez son interview par la journaliste Américaine Brittany Pettybone :

On a peine à le croire. On se dit que c’est du polard genre « thriller ». Mais curieusement, les flics British ont empêché Brittany Pettybone d’entrer sur l’île, et l’interview a eu lieu en Autriche. Que craignent donc les « zautorités » du Royaume-Uni ? On peut penser que (1) Tommy Robinson et son avocat ont des preuves de l’infect traitement qui a été réservé au militant anti-islamique, (2) on sait aussi que des « États » de l’Europe de l’Ouest protègent activement les musulmans et n’hésitent devant rien pour cela, (3) on a vu, avec les abominables affaires de viols et de prostitution de jeunes filles Blanches organisés par des musulmans, dont l’affaire de Telford est la plus récente, les prétendues « autorités » pratiquer une dissimulation coupable. Alors on se dit qu’il y a trop de faisceaux de faits convergents pour oser nier que la Grande-Bretagne, mais aussi les pays envahis (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas et j’en passe…) ont une caste politique et une administration sous influence islamique, à la suite des délires des « droits-de-l’homme » et des pressions des monopoles apatrides. On en conclut donc que tout ce qui vient des « officiels » n’est que mensonge et manipulation. Ce qui, à vrai dire, n’est pas une révélation ! Les « droits de l’homme » se retournent contre les peuples, et les « gouvernants » n’ont aucun scrupule à les employer pour asservir leurs citoyens.

Et il faut poser franchement la question : pourquoi les gens honnêtes, clairvoyants, détestent-ils l’islam ? Tout de même il faut être hypocrite, fou, aveugle, idiot, traître, pour ne pas admettre que c’est à cause des djihadistes, des attentats, de la quérulence arrogante de ces gens-là, sectateurs du chamelier infernal. Qui ont envahi la basilique de Saint-Denis à l’heure de la messe. Sans arrestations, d’ailleurs, alors que les Identitaires qui avaient occupé le toit d’une mosquée en construction ont écopé du maximum.

Donc les brigands qui prétendent « gouverner », et tous ceux qui prônent le mondialisme, le métissage, le déracinement, l’open society sorosienne, sont les vrais fascistes, les vrais racistes. Des racistes anti-Blancs, il faut le hurler haut et fort. Des racistes qui s’appuient sur la délirante pétition de principes qu’ils appellent « droits-de-l’homme », habiles qu’ils sont à la retourner contre les peuples.

Il nous ne nous reste que très peu de temps : si dans les mois qui viennent nous ne parvenons pas à nous débarrasser de cette caste mortifère, nous devrons nous préparer à des décennies de Goulag et à notre disparition ethnique. Je n’hésite pas à le dire : armons-nous et passons à l’attaque ! Dans toute l’Europe ! C’est d’une urgence tragique.

Raymond

PS : lisez ce que disait Oriana Falacci, décédée en 2006. Depuis, la situation est devenue bien pire !

Lisez également chez Dreuz le discours de  Martin Sellner lu par Tommy Robinson à Hyde Park.

Nous atteignons le point de non-retour : ou nous acceptons de nous soumettre, ou nous prenons les armes. L’Honneur n’a jamais été dans la soumission !

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.