Ça ne baigne pas du tout dans l’huile !

0000256-ni-europe-ni-otan-smallJ’achète une bouteille d’huile d’arachide chaque semaine : c’est bon pour les frites. Stupeur : au rayon des oléagineux, nib de nib, pas d’huile du tout, c’est vide comme le rayon du papier hygiénique au tout début du premier confinement ! On nous annonce même que la direction fait ce qu’elle peut auprès des fournisseurs et des industriels. Idem dans un autre magasin. J’écoute le débagoulage des gens du cru : « c’est à cause de la guerre ! », « c’est la faute des Russes ! »

Ben voyons ! Comme si la pagaille mondiale n’avait pas préexisté à la guerre ! Comme si les politiques imbéciles de gestion orientées mondialistse de l’épidémie de covid n’avait pas aggravé une situation déjà catastrophique ? Mais non ! Les ordures gouvernementales ont trouvé un bouc-émissaire bien commode : la Russie et Vladimir Poutine !

0000156cenestpasnous-ce-sont-les-russes

Les crétins gobent cette propagande diffusée avec des moyens dont Gœbbels n’aurait même pas rêvé. Mais cela ne suffit pas : nous voyons dans les commentaires des émissions sur YouTube surgir des nuées de « trolls » fanatiques, dont à coup sûr certains sont des agents stipendiés de l’OTAN. Nous sommes pris malgré nous dans une guerre bien réelle, mais qui n’est pas la nôtre.

L’OTAN, justement, parlons-en ! Cette entité criminelle, nous le savons, est à l’œuvre dans les Balkans et en Ukraine depuis la chute de l’URSS, elle a organisé le coup d’état du « Maïdan », elle a saboté les accords de Minsk, armé et instruit les brigades ukronazies. Elle gave le régime pourri de Zelenski de dollars et d’armes. Mais surtout, elle est présente sur le terrain, spécialement les forces spéciales de rosebeefs (les plus enragés contre la Russie !), des yankees et des froggies. Cette guerre est bel et bien un conflit ouvert entre l’OTAN et la Russie.

Georges Malbrunot, sur le Jacassin (Tweeter) : «La visite de Boris Johnson à Kiev confirme la place de Londres comme premier allié de l’Ukraine. « Les unités d’élite des forces spéciales SAS sont présentes en Ukraine depuis le début de la guerre, de même que les Delta américaines », confie une source française du renseignement ». Malbrunot a déclaré qu’il avait accompagné des combattants volontaires français, dont deux avaient déjà combattu contre ISIS.

« J’ai eu la surprise, et eux aussi, de découvrir que pour pouvoir entrer dans l’armée ukrainienne, eh bien ce sont les Américains qui commandent », a déclaré Malbrunot. Ajoutant que lui et les volontaires « ont presque été arrêtés » par les Américains, qui affirmaient être les responsables, le journaliste a ensuite révélé qu’ils ont été contraints de signer un contrat « jusqu’à la fin de la guerre ». « Et qui est responsable ? Ce sont les Américains, je l’ai vu de mes propres yeux », a déclaré Malbrunot, ajoutant : « Je pensais être avec les brigades internationales, et je me suis retrouvé face au Pentagone. » (source).

000015-poutine-tient-biden-par-les-couillesCette intrusion des occidentaux de l’ouest n’est évidemment pas ignorée du Gouvernement Russe. Gare au retour de bâton, bande d’enfoirés otaniens ! Car il n’y a plus aucun doute : les otaniens sont à la manœuvre, dans la réalisation d’un projet impérialiste anglo-saxon, spécialement américain. Et l’UE, création des services de l’OSS puis de la CIA, qui ont recyclé des nazis tel Walter Hallstein (premier commissaire européen) et payé des traîtres comme Monnet, l’UE sous le joug de la néo-nazillonne Von Der Leyen, servie par le traître Macron, suit docilement la politique de l’état profond américain et même en rajoute !

Tout cela sent l’ouragan de neutrons ! Et chez nous, en plus, la guerre civile, puisque Méchancon et sa bande d’islamo-gauchistes mâtinés Traoré, frustrés de ne pas être au second tour, s’emploient à aggraver le chaos.

Soyons prêts, en armes !

Raymond.

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.