Raisonner et agir en Français

cheveche-athena-smallNe vous hâtez pas de choisir un camp ou un autre. Suspendez votre jugement si vous ne parvenez pas à démêler le vrai du faux, le juste de l’injuste, observez, recoupez, gardez la tête froide. Sinon, quel que soit le camp que vous choisirez, vous serez le jouet d’une manipulation et vous vous comporterez comme un imbécile fanatique au grand aise des manipulateurs.

Ne vous fiez pas aux apparences ; à première vue, cette bagarre entre le Hamas et Israël paraît être, au mieux, un règlement de comptes entre rufians mal embouchés. Car en regardant d’un peu plus près, chacun des belligérants a pas mal de malfaisance à se reprocher -mais ils ne se font pas de reproches, chacun étant persuadé d’avoir raison. Ou a été persuadé.

Maintenant, vous remarquerez que même ceux qui avaient à peu-près compris l’arnaque « covid » se retrouvent à s’affronter par parti-pris dans ce capharnaüm proche-oriental, avec une majorité, selon toute apparence, de pro-Israéliens (ce n’est qu’une observation rapide). Donc les manipulateurs ont réussi à créer une nouvelle zizanie basée sur des « infos » plutôt plus que moins déformées par la propagande. Cela est vrai localement, cela est vrai internationalement et je crains la fission des BRICS, voire un conflit mondial. Désolé de l’affirmer : la chicorne mondiale ne profite qu’à l’état-profond manipulateur d’un grand pays se croyant investi d’une « destinée manifeste » et menacé dans son hégémonie.

Occupons-nous de nos oignons. La guerre est importée dans nos contrées, le djihad tue -nous venons de le voir une fois de plus, cette fois à Arras. Nous devons combattre cette peste meurtrière avec l’énergie dont ne disposent pas ceux qui, par leur position au sommet de l’État, n’accomplissent pas leur rôle régalien. Mais dont nous autres, citoyens, disposons potentiellement. Et combattre leur complices, cela va de soi ; or ces complices-là sont multiples, point n’est besoin d’en faire la liste.

Ce n’est pas une raison pour choisir entre « Momo » et « Shlomo », ni de s’aligner sur la Destinée Manifeste de « Samy ». Raisonnons et agissons en Français contre les ennemis intérieurs et ceux qui, de l’étranger comme du sommet de l’État, ont appelé le fléau.

Sacha

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.