Vive Robert Ménard

Bénito Valls smallQui a l’esprit de 1939 ? D’après le Taubiraptor, c’est Robert Ménard : « « L’esprit de 1939 est de retour, les mêmes vieux démons et ces balafres faites à la République. La même lâcheté sur des enfants  Ça lui va bien ! Dis donc, la vieille, c’est pas toi des fois qui a bramé que « les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre » ? C’est donc que tu as fait des statistiques, non ?  Qu’a fait Ménard ? Mais simplement ce qu’il FAUT faire, établir des statistiques religieuses. Rappelons que les États-Unis ne se gênent pas pour faire ce genre de statistiques. Dans notre pays de tafioles, on l’interdit, car c’est devenu une habitude : on cache la merde au chat sous le buffet. Et la gôche à tête de crevette pourrie de « s’indigner » !

Toute la voyoucratie socialo-coco-escrolo braille à qui mieux mieux. .  « Cela fait des décennies dans notre pays que l’on n’a pas entendu parler d’un élu qui ficherait des enfants au titre de leur religion supposée. On atteint des limites qui n’avaient pas été franchies, probablement, depuis la Seconde Guerre mondiale. C’est un scandale absolu » hurle un petit Heydrich de pacotille. Inutile d’écouter ces crillallereries de pintades et d’oies, ça soûle, à force. L’esprit de 39 ? Mais c’est VOUS, bande de traîtres, qui l’avez ! Un petit rappel : Hitler recevait l’Agha Khan, chef des ismaéliens nizarites, en 1937 ; ce musulman lui a exposé, selon Paul-Otto Schmidt qui assistait à l’entretien en tant qu’interprète, « l’opinion très intéressante et sans doute naturelle chez un musulman selon laquelle il eût beaucoup mieux valu pour l’Europe que Charles Martel ne vainquît pas les Arabes entre Tour et Poitiers en 732. ‘’ Toute l’Europe serait devenue musulmane, elle aurait préservé son unité et les peuples auraient pu vivre en paix côte à côte sur le vieux continent…’’ dit-il pour conclure. Cette remarquable conclusion fit une forte impression sur Hitler, car il en reparla assez souvent par la suite ». Or VOUS protégez l’envahisseur dans nos murs, qui détruit, pille, viole et tue. C’est VOUS qui protégez l’ennemi qui loin d’apporter la paix, nous fait une guerre de lâches.

Ah ! C’est trop fort ! Non seulement vous détruisez notre Patrie, mais encore vous refusez que le Peuple prenne la juste mesure des forces barbares qui le menacent ! Eh bien ! Il est du devoir de chaque citoyen conscient d’établir des statistiques, à l’école, dans les maternités, dans les hôpitaux, dans les mairies, dans les caisses d’allocations familiales. Vous ne pourrez plus mentir ni avancer des chiffres fantaisistes destinés à cacher la réalité de l’invasion. La réalité résiste à vos mensonges et décors Potemkine. LES FASCISTES, C’EST VOUS ! Vous qui ruinez le pays ! Vous qui détruisez la morale et la famille ! Vous qui espionnez et fichez les citoyens qui osent ne pas tomber dans vos pièges et dé-penser comme vous autres !

Franchement, vous commencez à sérieusement empuantir l’atmosphère avec vos idées pourries ! Vous n’êtes pas aveugles. Vous savez ce qui se trame dans les territoires perdus de votre « république ». Vous savez que le flux d’immigrés vomis par des rafiots sur les côtes de l’Europe est invasif ; qu’il est voulu, organisé, par les djihadistes. Vous avez que lorsqu’un bateau maltais vient secourir ces gens-là, les rescapés refusent d’aller à Malte et exigent d’entrer en Europe. Vous savez que les envahisseurs sont majoritairement des mâles de 25-30 ans, et que leur but est de s’implanter, trouver des allocations, puis de faire venir leurs smalahs, femmes, enfants, cousins, au titre du « regroupement familial ». Vous ne pouvez pas l’ignorer. Et non seulement vous laissez faire,  mais vous importez volontairement une non-main d’œuvre dans un pays rongé par le chômage. Et pour cela vous spoliez les citoyens. La vérité est que vous suivez un plan précis de remplacement de population. Vous suivez les délires de l’Agha Khan de 1937, repris par Mélanchon.

Vous êtes des hitlériens : ce qui compte pour vous, c’est « la race », mais pas celle des autochtones. Alors fermez-la ! Que Mussolinito, ce petit dictateur de république bananière, cesse de crier au scandale.  « Honte au maire. La République ne fait aucune distinction parmi ses enfants » hurle-t-il avec des accents de Nuremberg. Mais les enfants de l’islam ne sont pas ceux de la France, beau sire !  Le scandale, c’est VOUS. Le scandale c’est que vous soyiez encore en place, vous les socialistes, pour continuer à dévaster ce pays et asservir sa population à vos délires fascistes.

Cela suffit ! Robert Ménard a raison. Quant à votre « république », elle peut bien crever la gueule ouverte ! Ce qui est à l’ordre du jour, c’est de vous chasser et vous jeter dans les poubelles de l’Histoire !

VIVE ROBERT MÉNARD !

Conférence de presse de Robert Ménard, donnée dans sa mairie envahie par la Gestapo de Mussolinito et Captain Wreck. À voir ici et ici.

Raymond

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.