Mini rognes

Yes-We-TaxÁ défaut d’être céphalopode, le squatter de l’Élysée est céphalograde. En effet : dans un brûlant accès de générosité électorale, le voilà claironnant à qui veut l’entendre qu’il baissera, croix de bois croix de fer, les impôts en 2016….SI la croissance est au rendez-vous. Allez, un petit effort, la Croissance, tu te caches mais Hollande sait que tu es là, abscondita. La preuve : au cours du second trimestre, tu es remontée à zéro ! Bon… Ce ne sont pas les résultats de nos voisins, mais c’est mieux que si c’était pire, n’est-ce pas ?

Ce doit être l’atmosphère de l’ENA qui veut ça : la promotion « Voltaire », en tous cas, est tellement cul par-dessus tête (intellectuellement, j’entends) que ces crétins font systématiquement passer la charrue avant les bœufs. Le sieur Hollande et sa clique ont porté les prélèvements obligatoires à un taux spoliateur de 57%, provoquant des faillites en cascades, l’exil de nombreux entrepreneurs, l’explosion du chômage et toutim. Et malgré cette cagade, il voudrait de la croissance ? Il marche sur la tête, le père François ! Qu’il baisse d’ABORD les impôts, et la croissance pourra revenir. Le pire est que des imbéciles vont croire ses salades.

En ce moment, on glose à fond sur l’attentat déjoué du Thalys Amsterdam-Paris. Le fellouze, kalachnikov avec neuf chargeurs, a été coxé par deux Marines aidés d’un étudiant et d’un touriste britanniques. C’est drôle : ils n’avaient pas confondu le claquement de la lunette des chiottes qu’on rabat avec le bruit de la culasse que l’on actionne ! En tous cas, bravo et merci à ces gars qui ont eu le courage de mettre le mahométan enragé hors de combat. AH ! Ça gêne un peu aux entournures, que l’acte de bravoure ait été accompli par des anglo-saxons ; chez nous, il est vrai, les actes de bravitude sont plus fréquents que ceux de bravoure.

Vous allez voir : la dose de padamalgam va être administrée aux télévoyeurs. Il y a bien eu tentative d’attentat, mais on vous dira par exemple que l’on peut échafauder deux hypothèses (merci, Sil) : 1) Il faisait du trafic d’armes entre Amsterdam et Paris, et il vérifiait la qualité du matériel dans les WC du TGV
2) Il s’agissait d’un contrat, il voulait tuer une seule personne, un malfrat voyageant dans le train, dans la voiture de tête alors qu’il était dans celle de queue, et il avait prévu large au cas où les passagers du train avaient voulu l’empêcher d’effectuer son attaque ciblée. ;)  Et, puis que de toute façon, les vilains Américains ont réagi au faciès, alors que le pauvre fellagha a été victime d’une bouffée de chaleur provoquée par la canicule consécutive au réchauffement climatique d’origine anthropique ; un verre d’eau secourable lui aurait certainement chassé de l’esprit ce comportement d’auto-radicalisation. Et puis, de toute façon, un djihadiste n’est pas un bon musulman, tout le monde devrait savoir ça.

N’empêche : les voyageurs du Thalys ont eu chaud aux fesses. Ce qui prouve que l’ennemi est là, partout, prêt à se déchaîner à n’importe quel moment et où on ne l’attend pas. Ce qui, pour le moins, devrait faire réagir les imbéciles qui gouvernent l’Europe. Mais ouiche !  Ils ont bloqué les vannes migratoires en position ouverte, et parmi le flot d’envahisseurs venus en Europe pour leur confort, il y a des conquérants islamiques. Ce qui conduit certains pays à élever des murs sur leurs frontières pour stopper l’invasion. La Slovaquie décide de n’accepter que des migrants chrétiens, la Macédoine décrète l’état d’urgence, la Hongrie construit un mur anti-migrants, itou la Turquie. Ces mesures de salut public, il est évident que les peuples d’Europe devraient tous les mettre en œuvre. Mais tel n’est pas le vœu de la bien-pensance européâstre, qui caquète comme volailles contre ce manquement aux drwâââ de l’ohm. Ah ! Les beaux sires ! Ne voient-ils pas que leur laxisme laxatif prépare une guerre civile européenne ?

Mais chez nous, on roupille, en cette fin de vacances. Et ron et ron, petit Hollandon…

Raymond

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.