UNEF : nuisible, raciste, ultra-féministe et débile mentale

singeOn sait ce que vaut l’UNEF. Cette coterie de petits-bourgeois gauchistes ne s’est pas améliorée au fil des lustres, au contraire, c’est devenu un cloaque de nuisibles racistes anti-Blancs, sexistes, crétins oligophrènes. En témoignent maints messages postés sur les « réseaux sociaux » par leurs chefs de bandes, par exemple la fanatique musulmane Hafsa, qui appelle à pendre les Blancs et se fout de l’incendie de Notre-Dame. Ou encore cette sotte bourrique de Limoges qui, masochiste et bien représentative de la « dissonance cognitive » frappant les étudiants principalement en Lettres et Sci-Hum, ose écrire : « Franchement les blancs font pitiés ( sic ) ». Ou encore les oligophrènes UNEF de la Sorbonne opposés à la représentation des Suppliantes d’Eschyle sous prétexte de « blackface ». Il ne se passe pas une semaine sans que ce ramassis d’idiots ne fasse parler de lui dans quelque scandaleuse affaire.

C’est logique : toute la crasse intellectuelle se concentre dans ce pseudo « syndicat » : islamophiles, extrêmes féministes, tarlouzes honteuses d’être Blanches et biologiquement mâles, trans, « genristes », métrosexuels, immigrophiles, sans doute aussi végans et surtout fainéants ignorants. On organise ainsi des raouts « non-racisés » etc… Il n’est donc pas étonnant que ces sous-doués aient adopté l’écrÉTINure inclusive. Justement, en triant des papiers à jeter à la décharge, je suis tombé sur un courrier adressé à mon fils, étudiant (de droite AF, soyez rassurés), à propos des élections à la mutuelle LMDE, source de financement détourné de l’UNEF. Voici un magnifique exemple d’emploi de l’écrÉTINure :

unef-cons1

Mais dans ce conglomérat de conneries (il faudra un jour punir ces attentats contre l’orthographie), le plus marrant est ceci :

unef-cons3

Emportés par leur zèle de « mecs qui se prennent pour des perruches bisexuelles et des pommeaux de douche non-genrés », ces idiots à la puissance dix confondent tranquillement un adverbe avec une construction adjectivale. Et c’est ce genre de cancres même pas sympathique qui, incapables de faire autre chose, rentreront à « Sciences-Pot » (comme « Pol Pot ») ou deviendront « professeurs des écoles ». Et l’on s’étonnera ensuite de voir la France -ou ce qu’il en restera- dernière au classement PISA ! Mais attendez, ce n’est pas terminé. Dans le même papier, je lis :

unef-cons2

Il faut le faire ! Je croyais que les garnitures « périodiques » concernaient uniquement les personnes du Beau Sexe, mais l’emploi de l’écrÉTINure laisse à penser que les hommes mâles ont aussi des écoulements menstruels -du moins dans le cerveau malade des UNEFumistes. Remarquez, rien ne saurait surprendre de la part de «  perruches bisexuelles » et de «  pommeaux de douche non-genrés ». Il n’y a pas de doute : les symptômes d’une dégénérescence cérébrale affectant certaines castes de la société sont patents.

Citoyens ! Il n’y a plus d’élites en France, il faudra se débarrasser de toute cette racaille gauchiste et revoir la copie ! Il est grandement temps de foutre sur la gueule à toutes ces cliques perverties par des idées démentes venues des campus démocrates yankees ! Il en va de la survie de notre civilisation.

Haro & bastonnade !

Raymond

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.