On te fait prendre un feu de poubelle pour le Grand Incendie de Londres (1666)

Flag2La nouvelle est tombée il y a deux jours : « Le corps sans vie de Bing Liu, jeune chercheur à l’Université de Pittsburgh, a été découvert chez lui, samedi 2 mai, avec plusieurs balles logées dans la tête, la nuque, le torse et les extrémités, selon une information de CNN. Alors que le scientifique allait publier cette semaine les résultats d’une découverte majeure sur le Covid-19, selon son université, la police privilégie la piste d’un meurtre déguisé en suicide. (1)» Si l’on s’en tient aux blessures, il est évident que le malheureux chercheur a été suicidé de balles tirées à bout portant, notamment à la nuque. Si c’est un suicide, je suis le Pape ! Déjà, la mort officielle du Dr Li Wenliang, lanceur d’alerte sur le covid-19 dès le 30/12/2019, tout comme le fait que des chercheurs Chinois du labo P4 de Wuhan sont injoignables laissaient  planer la suspicion, mais là…!

Allez savoir pourquoi, cet assassinat n’est pas sans me rappeler l’épidémie de suicides et accidents ayant frappé toutes les personnes susceptibles de témoigner contre les Clinton et leur bande de malfrats. Décidément, l’Établissement et son État Profond ont des méthodes de gangsters et de tueurs du NKVD. Je fais l’hypothèse que le défunt Bing Liu avait découvert un gigantesque pot-aux-roses (pourries) qui aurait mis pas mal de margoulins -banksters, mondialistes- dans l’embarras. Je suppose que le défunt avait des collègues, des collaborateurs au courant de ses recherches ; parions que RIEN ne fuitera, l’état profond ensevelit ses victimes dans le béton, comme au bon vieux temps. Vous savez quoi ? J’ai peur pour la vie des Professeurs Montagnier et Raoult.

Cette affaire d’épidémie pue. Il était clair dès le début, pour moi et mes camarades de notre Camorra, que l’ « on » a délibérément exagéré la nocivité du virus afin de susciter la panique -chose facile après qu’on a rendu les gens psychologiquement friables- et occasionner volontairement la casse de l’économie. Le Vieux dont je vous ai déjà parlé m’a dit avec raison : « ils se sont débrouillés pour faire passer un feu de poubelle pour le Grand Incendie de Londres de 1666. » La question à poser est celle de Cicéron : cui bono ? ou cui prodest ? À qui cela rapporte ? Qui en bénéficie ?

Il faut aller chercher dans un passé pas très lointain. Le 20 février 2017, Ouest-France parlait d’une annonce de « pandémie mondiale d’origine terroriste » à venir, secundum Bill Gates. Passons sur les détails, les terroristes ont bon dos ; il est intéressant de noter que ce Monsieur Des Grilles (Guillaume) (2) était en cheville avec un certain Epstein (Jeffrey) « suicidé » en prison par pendaison alors que la surveillance était, comme par hasard, pratiquement aux abonnés absents.  Epstein en savait trop sur trop d’emplumés, il risquait de se mettre à table donc on l’a suicidé, point barre. Il se trouve que Des Grilles  a voyagé dans le « Lolita-Express », l’avion d’Epstein. Il n’est pas impossible qu’un vieux chantage des familles ait envoyé le fondateur de Microsoft au charbon (3). Car Des Grilles est un fanatique de la vaccination : la population du monde entier doit y passer, selon lui, et on va « pucer » les vaccinés pour repérer les récalcitrants. Mœurs de Big Brother élevé par Big Mother. Petit raccourci : nous connaissons les liens entre le labo Gilead, certains de nos potentats et certains de nos médias de grands chemins. On déclare la chloroquine comme substance « vénéneuse », on fait tout un cirque contre la thérapeutique du Pr. Raoult, en espérant fourguer un vaccin inefficace au prix du caviar. Le monde des emplumés est petit, non ?

Ce n’est qu’un brin de l’écheveau, et il sera difficile de tout détortiller. Il faudra des investigateurs opiniâtres, subtils, et surtout courageux pour risquer leur peau au profit de la vérité ! Tenez, un autre fil à tirer : je vous ai fait part de l’état des banques européâstres, vous voyez que tout part en quenouille depuis longtemps. Si Deutsche Bank boit le bouillon, les banques européâstres se mettront en rideau, et devinez qui va empocher l’oseille ? JP Morgan, la seule banque en bonne santé, et sans doute Goldman-Sachs. Des banksters Américains. Donc ne soyez pas étonnés si en douce ou à la suite de justifications sirupeuses la coterie macronique vous extorque des fonds pour sauver les banques ! Vous, vous devrez vous contenter de rogatons.

Vous avez remarqué ? Les mondialistes y vont de leur couplet : on devrait faire un « gouvernement mondial » pour sauver les meubles etc. Ça a l’air de fariboles, en réalité tel est bien l’objectif de ces apprentis potentats tyranniques. Alors on peut toujours ergoter sur « l’après covid » : si nous ne bougeons pas, tout le monde sera mis en esclavage pour engraisser tous ces salauds. C’est déjà commencé : flicage, traçage, correction sanitaire, mensonges et leçons de moraline des médias de grands chemins, bureaucratie totalitaire. Après ça, ils osent critiquer la Corée du Nord et la Chine ! Mais ils sont en voie de faire pire !

Nous pensons de plus en plus que tout ce foutoir épidémique a été bel et bien concocté dans les officines des banksters, avec l’aide probable de services secrets occidentaux. Souvenez-vous, le labo P4 de Wuhan a été financé par la bande des présidents français ET par le National Health Institute et (peut-être) le Département de la Défense américain. Alors une petite excursion du Covid-Machin… Je vous dis que le monde pourri des emplumés est petit.

Dis-moi, camarade citoyen, tu vas continuer à ingurgiter les mensonges de la propagande et te tenir bien sage alors que des margoulins sont en train de concocter de vilaines choses salopardes, des fumisteries à ton égard ? Réveille-toi ! Tu n’en as pas marre des discours flagellants, de la correction politique, des perversions qu’on te somme d’accepter, de l’invasion, de l’insolence de la bureaucratie, de la partialité des juges, de l’extorsion fiscale sans retour vers les services publics, des vols opérés par les banques, de la gestion de ton pays par des voyous étrangers aidés par les voyous du gouvernement ? Il est temps de réagir. Dis-toi bien que, Dieu merci, le monde totalitaire rêvé par les banksters se heurte à des blocs émergents : la Russie, la Chine. Cela veut dire que nous ne sommes pas seuls au monde, qu’il y a des peuples virils prêts à botter le cul des banksters.

Alors, suis le conseil de La Boétie (et le mien) : si tu veux être libre, cesse d’obéir, « Soyez résolus de ne servir plus, et vous serez libres. » Sans doute seras-tu content de sortir de la geôle où ils t’ont retenu deux mois, mais gaffe-toi que tu seras traqué, pillé, qu’ils vont te tondre comme un œuf et t’entraver. De plus, tu vas voir la pagaille du « déconfinement » ! Nous avons commencé à pratiquer la révolte musclée et la désobéissance civile à grande échelle : viens avec nous, ça sera dur, mais « Dans la nuit la Liberté / nous écoute ». Faute de quoi, camarade de dèche, tu ne seras plus jamais un citoyen, toi et ta descendance.

Sacha

(1) Valeurs Actuelles.

(2) Bill Gates.

(3) Voir chez l’ami Jovanovic. J’aime bien Pierre, mais je devais vérifier ses dires : je confirme !

Share
Cette entrée a été publiée dans A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.