Avec les Paysans !

diablesse-suit-pas-gauchistesDonc.. Nos agriculteurs font connaître vigoureusement à la bande de gougnafiers gouvernementaux que c’en est assez de leur politique robotique téléguidée par le machin européâstre, l’UE.

Il y a longtemps qu’ils agissent. Les réseaux « sociaux » ont fait état des manifestations monstres des agriculteurs Allemands, tracteurs barrant la porte de Brandebourg. Naturellement, les médiastres de grands chemins ont procédé à l’occultation, jusqu’à ce qu’il devienne impossible de cacher les évènements. Mais chez nous, à peu-près simultanément, les panneaux d’entrée des villages ont été retournés, fumier et lisier pulvérisés sur les bâtiments administratifs, sans que les crapules médiatiques n’en fassent état.

La colère est devenue telle que nos paysans ont choisi le blocage des autoroutes. Certains envisagent de bloquer Paris. Nous autres qui vivons au milieu du monde rural, achetons directement aux producteurs, sommes pour la plupart fils ou petits-fils de paysans et, donc, connaissons parfaitement la violence faite aux agriculteurs par les technocrates totalitaires de Bruxelles relayée et amplifiée par les gangsters de la macronie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAC’est dire que nous sommes aussi présents sur les ronds-points stratégiques, avec nos concitoyens et amis paysans. « Ça me plaît ! » leur dis-je, « nous sommes avec vous ! ».

Nous avons par ailleurs l’occasion d’observer une fois de plus la manière d’opérer du pouvoir totalitaire euro-macroniste. Le procédé a été rôdé depuis la révolte légitime des Gilets Jaunes en 2018. D’abord (1)l’occultation, puis (2) des bobards lénifiants pour essayer de désamorcer la colère : promesses d’écoute, suggestions de mesures cosmétiques totalement à côté de la plaque. On demande aux paysans d’exposer leurs « doléances », sachant qu’elles auront autant d’importance que les « cahiers de doléances » des Gilets Jaunes, c’est-à-dire qu’elles seront enterrées dans des tiroirs de sous-préfecture.

(3)L’ensemble de la caste politique est appelée à la rescousse afin de dénigrer au nom des Grands Principes de « liberté » (de circulation) et « d’ordre ». La fraction escrologiste donne de la voix, par exemple Sardine Ruisseau (QI=50). Il est vrai que les escrologistes, en accord avec le GIEC et le Forum de Davos, accusent les agriculteurs, ces pelés, ces galeux, de polluer gravement et augmenter le « réchauffement » mythiquement d’origine « anthropique ». L’agro-alimentaire et ses fabricants de farines d’insectes applaudissent ce discours ridicule. Je suppose que des tas « d’experts » ès sciences agricoles débagoulent à fond sur les plateaux tv pour condamner le mouvent paysan.

Mais cela ne suffit pas. D’autres professions rejoignent la colère : marins-pêcheurs, transporteurs, par exemple. Il s’amorce une convergence qui ne peut qu’inquiéter le gouvernement et ses marionnettistes de Bruxelles. Alors :

(4) L’on missionne l’extrême-gauche et le syndicalisme pour tenter de dévoyer le mouvement. Notons que l’ensemble de la caste politique, de macronie en zemmourie, est euro-atlantiste ; quant au syndicalisme, il est noyauté par les mêmes euro-atlantistes. La FNSEA est dirigée par des oligarques de l’agro-alimentaire, c’est un fait, mais l’ensemble du syndicalisme l’est également. Donc l’ennemi espère que la CGT récupère le mouvement pour le dévoyer comme LFI a pourri les Gilets Jaunes.

Mais si j’en crois mes amis paysans avec lesquelles je discute journellement y compris sur les ronds-points, il n’est pas question de se laisser récupérer et berner. Si la macronie et l’UE ne cèdent pas, le mouvement continuera et (si Dieu le veut) regroupera des masses opprimées, appauvries, écrasées de totalitarisme. Alors (5) les agents euro-atlantistes auront recours, comme contre les GJ, à la répression brutale.

Sauf que.. Une compagnie de CRS en armure de Guerre des Étoiles ne fait pas la poids devant une nuée de tracteurs capables de renverser aussi bien des lances à eau que des engins « Centaure ».. On me dit que la marche vers Paris est commencée. Que la Force soit avec nos paysans !

europe-casque-a-pointePour conclure provisoirement : Les problèmes viennent d’une politique totalitaire, donc absurde, imposée par les criminels corrompus de l’UE, amplifiée par un gouvernement entièrement à leur solde. AUCUNE solution ne pourra être trouvée et mise en œuvre tant que la France sera noyée dans ce conglomérat maudit qui menace de se transformer en fédération avec un état hitléro-soviétique. Le pas à faire est tout simplement la sortie de la France de cette UE manigancée par les USA : le FREXIT !

Nous soutenons activement nos agriculteurs et tous ceux qui combattent la politique de dévastation de l’économie et de la société.

Sacha.

 

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés

LA VÉRITÉ SUR LA FRANCE COLONISÉE, L’EUROPE, L’ATLANTISME

0000256-ni-europe-ni-otan-smallS’achève une année pire que la précédente, mais qui, on le verra à l’usage, sera moindre en mal que celle qui s’annonce. Invité par Place d’Armes, François Asselineau explique ce que nous, dans notre petite Camorra, savons déjà, mais que la plupart des Français ne savent pas ou NE VEULENT PAS SAVOIR. Alors que les prédateurs globaux à l’œuvre depuis au moins la première guerre mondiale, s’apprêtent à fourguer aux imbéciles persuadés d’être maîtres de leurs choix un tas d’hypocrites à leur solde, des Philippe, Le Pen, Beaune, Bardella, tous estampillées euro-atlantistes, il est indispensable que le peuple sache, même à son corps défendant, ce qui se trame et dont l’élection de juin prochain fournira une expérimentation in vivo de plus.


Nous n’avons rien à ajouter à cette explication, simplement nous invitons les lecteurs à commenter et diffuser largement cette vidéo.

Et, lors du barnum trompeur des « européennes » de juin 2024, de coller sur les affiches des listes officielles, celles qui sont complaisamment relayées par les médias de grands chemins, une pastille-tampon portant entre autres la mention « Approved by euro-atlantists and WEF ». Nous sommes en train de la concevoir.

Lecture conseillée : Annie Lacroix Riz : Les origines du Plan Marshall (sous-titre : Le mythe de « l’aide » américaine) éd Armand Colin, 2023. Vous comprendrez que les prédateurs américains n’ont jamais été autres que nos ennemis et qu’ils ont toujours bénéficié, en France et dans d’autres pays d’Europe, des manigances du parti de l’étranger.

Sacha.

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés

Terrorismes

cheveche-athena-smallDe Sarajevo (1914) à Gaza (2023), il n’est pas idiot de considérer que le jeu des alliances entraîne systématiquement la chute des dominos et le rebondissement d’une guerre de Cent Ans. Qu’avons-nous aujourd’hui ? En apparence un chikaya sanglant entre ruffians mal embouchés ; je ne parle pas des peuples, mais bien des « chefs », si l’on pouvait ainsi désigner des paranoïaques en proie à des délires totalitaires. Mais on ne le peut pas, car pour être chef, il faut à la fois le courage, l’esprit de responsabilité et de sacrifice pour le bien commun. On le peut d’autant moins que ces gougnafiers sont actionnés en coulisses par d’autres, bien cachés dans l’ombre derrière des paravents de mauvaise renommée mondiale.

En tous cas, le risque d’une troisième flambée de cette guerre de Cent Ans s’accroît de jour en jour. D’aucuns diraient « c’est glaçant ! » Je dis : ce serait plutôt vitrifiant, étant donné qu’une simple explosion de bombe A dépasse 106 degrés Celsius. Nous savons que les Dr Folamour occidentaux en rêvent, voir leurs déclarations, mais aussi quelques autres en face. Nous en sommes au stade des signaux dissuasifs, lorsque les forces nucléaires du club atomique élargi sont probablement en alerte. La dissuasion, c’est important : je te montre ma force pour ne pas avoir à m’en servir.

Ainsi, Vladimir Vladimirovitch n’y va pas par quatre chemins : il laisse filmer sa valise spéciale, et met en alerte « air » ses Mig-31 armés d’hypersoniques « Kinjal ». Je ne menace personne, dit-il, mais sous-entendu : « ne jouez pas aux cons ! ». Il a raison, et j’espère que le message sera reçu 5/5 par les agités de Washington. Sinon, que Sainte Barbe et nos anges gardiens nous protègent de l’orage !

En attendant, la guerre des ruffians s’exporte très bien puisque les meutes d’un des camps envahissent les places de Paris. Aux fantoches du gouvernement -l’autre camp- qui font mine de s’en inquiéter, je réponds comme Arletty : « il ne fallait pas les laisser entrer ! » De fait, ils s’en moquent et espèrent régler le problème avec des rodomontades. Mais au fond, ils ont tout intérêt à entretenir la terreur des attentats, car la terreur est l’une des armes les plus efficaces du totalitarisme. Après la fracture sociale, après celle de l’arnaque « covid », voici maintenant la fracture de la guerre. Du billard pour les apprentis terroristes. Car, vous le devinez, la terreur renvoie à cette période meurtrière de la Révolution, la Terreur avec son cortège de décapités, de noyés, de canonnés.

En fin de compte, qualifier quelqu’un de terroriste n’est pas qu’une question de dispute sémantique. Je regardais hier l’émission de TVL « Bistrot Libertés », l’invité étant l’excellent Xavier Moreau dont nous relayons chaque semaine les vidéos de sa plateforme Stratpol. Xavier a le calme patient et raisonnable d’un homme qui sait réfléchir et peser les faits. Mais aussi bien l’animateur (Morillot) que l’un des sociétaires d’un soir, Rieu, sommèrent l’invité d’énoncer d’une voix claire que le Hamas est une organisation terroriste. Parce que c’est à la mode ?

33210-les-demonsIl est évident que le Hamas est une coterie criminelle et que ses massacres sont moralement condamnables et méritent un châtiment proportionné. Il est tout aussi clair que son idéologie religieuse dévoyée présente tous les dehors d’une idéologie totalitaire s’inspirant de la Terreur. Toutefois, un châtiment disproportionné ne relève-t-il pas de la même Terreur ? Il est clair que si le terrorisme est, selon la définition vulgaire, le fait de massacrer des civils à des fins politiques, avouons tout de même -sans excuser le Hamas- que le terrorisme est bien partagé.

Je soutiens que le discours mitrailleur d’un Rieu, s’instaurant tout-à-coup procureur, relève de la même aberration. Il est chez Zemmour, actuellement (sauf erreur), et l’on comprend sa manœuvre lors de l’émission. Mais ce n’est pas bon pour « Reconquête », car il affiche carrément une posture totalitaire comme le font de part et d’autre de la fracture politique les gens agglutinés dans un même délire idéologique, hors de toute pensée raisonnable, qui font « masse » au lieu de faire « famille », « commune », « province », « classe » et ainsi de suite.

Que ferai-je lorsque des énergumènes m’enjoindront de prendre obligatoirement parti sachant que je dois décider qui je préfère, de la peste ou du choléra ? Autant qu’ils le sachent : je tirerai mon épée, devrais-je en crever !

La Terreur renvoie au totalitarisme dont elle constitue l’une des armes. Or tel est le tournant que prend en ce siècle l’ouest-occidental, États-Unis et U.E. plus quelques poussières d’îles de l’hémisphère Sud. Pour qui a su garder la tête froide, cela crevait les yeux lorsque les comploteurs ont ouvert cette « fenêtre d’opportunité » chère à Schwab à l’aide de l’arnaque « covid ». Pour qui a des yeux afin de voir, cela se constate journellement dans les oukazes de la commission européâstre, dans sa censure, dans sa monnaie numérique. Partout !

Le danger totalitaire est en marche ; je vous en parlerai en détail si le temps me le permet et Dieu me prête vie. En attendant, je vous recommande trois livres :

Covid-19 and the global predators : We are the prey de Peter R. Breggin & Ginger Ross Breggin (Lake Edge Press éditeur), disponible sur Amazon.

Le Wokisme serait-il un totalitarisme de Nathalie Heinich (Albin Michel éditeur)

Psycho-Pathologie du totalitarisme de Ariane Bilheran (Guy Trédaniel éditeur), qui m’est arrivé hier matin, dès sa parution.

livres

Voilà de quoi amorcer et fortifier la réflexion, car beaucoup de ce qui est écrit dans ces ouvrages recoupe nécessairement ce que nous avons pu constater et interpréter.

Sacha

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés

Raisonner et agir en Français

cheveche-athena-smallNe vous hâtez pas de choisir un camp ou un autre. Suspendez votre jugement si vous ne parvenez pas à démêler le vrai du faux, le juste de l’injuste, observez, recoupez, gardez la tête froide. Sinon, quel que soit le camp que vous choisirez, vous serez le jouet d’une manipulation et vous vous comporterez comme un imbécile fanatique au grand aise des manipulateurs.

Ne vous fiez pas aux apparences ; à première vue, cette bagarre entre le Hamas et Israël paraît être, au mieux, un règlement de comptes entre rufians mal embouchés. Car en regardant d’un peu plus près, chacun des belligérants a pas mal de malfaisance à se reprocher -mais ils ne se font pas de reproches, chacun étant persuadé d’avoir raison. Ou a été persuadé.

Maintenant, vous remarquerez que même ceux qui avaient à peu-près compris l’arnaque « covid » se retrouvent à s’affronter par parti-pris dans ce capharnaüm proche-oriental, avec une majorité, selon toute apparence, de pro-Israéliens (ce n’est qu’une observation rapide). Donc les manipulateurs ont réussi à créer une nouvelle zizanie basée sur des « infos » plutôt plus que moins déformées par la propagande. Cela est vrai localement, cela est vrai internationalement et je crains la fission des BRICS, voire un conflit mondial. Désolé de l’affirmer : la chicorne mondiale ne profite qu’à l’état-profond manipulateur d’un grand pays se croyant investi d’une « destinée manifeste » et menacé dans son hégémonie.

Occupons-nous de nos oignons. La guerre est importée dans nos contrées, le djihad tue -nous venons de le voir une fois de plus, cette fois à Arras. Nous devons combattre cette peste meurtrière avec l’énergie dont ne disposent pas ceux qui, par leur position au sommet de l’État, n’accomplissent pas leur rôle régalien. Mais dont nous autres, citoyens, disposons potentiellement. Et combattre leur complices, cela va de soi ; or ces complices-là sont multiples, point n’est besoin d’en faire la liste.

Ce n’est pas une raison pour choisir entre « Momo » et « Shlomo », ni de s’aligner sur la Destinée Manifeste de « Samy ». Raisonnons et agissons en Français contre les ennemis intérieurs et ceux qui, de l’étranger comme du sommet de l’État, ont appelé le fléau.

Sacha

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés

Manipulation au Moyen-Orient ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA« Hé Antonio ! Momo et Shlomo se foutent sur la gueule ! » brailla Raoul à l’adresse d’Antonio le Plâtrier. C’est un peu plus compliqué que ça, tout de même ; en tous cas, l’affaire s’est emparée des twitters, et chacun y va de son interprétation. Mais sur X comme ailleurs, c’est la trippe qui domine et non le cerveau. Pourtant il y a du louche dans ce schpintz. D’abord parce que le coup monté par les nazislamiques du Hamas est d’envergure et demandait une préparation longue avec des répétitions, ce qui ne pouvait pas passer inaperçu du Mossad et du Shin Beth, d’autant plus que, paraît-il, les Égyptiens avaient prévenu que ça grouillait méchant.

À moins que les services d’espionnage israéliens n’aient été priés de regarder ailleurs ? En tous cas, si les fellaghas ont pu franchir la frontière d’Israël « par surprise » et si les réaction de l’armée ont tardé durant plusieurs heures, on peut se demander pourquoi la surveillance s’était relâchée à ce point. Serait-ce du « complotisme » que de penser qu’il y a un loup ?

Bref : Tsahal répond à l’Américaine, soit le gros bourrinage du « carpet bombing », le bulldozer employé pour écraser les fourmis qui n’ont pas trop de peine à passer à travers. Car les fellouzes sont planqués dans des bunkers et des tunnels d’où seuls des commandos bien renseignés et entraînés pourront les extirper à la fourchette à escargot. En attendant, ce sont les civils, des deux côtés, qui trinquent, et comment !

Côté Ouest comme côté Arabe, c’est le branle-bas de combat. Autrement dit, le processus d’apaisement du Moyen-Orient qui semblait en bonne voie vole en éclats de shrapnells. Posons-nous la question « cui bono ? » À mon avis, cela ne profite à aucun des belligérants. Le Zézé de Kiev couine « c’est un coup des Russes ! » ; Il est vrai que depuis soixante-douze heures, il n’est plus parlé de l’Ukraine et de l’échec sanglant de sa « contre-offensive », que l’attention des Yankees et satellites est accaparée par autre chose, et que le robinet des crédits et armements risque de se fermer à court terme. D’ailleurs je ne serais pas surpris que les « experts » et autres Gamelin de plateaux oublient le Zézé et ses bandéristes. Il est évident que 1) des armes américaines et européastres ont fuité de l’Ukraine vers Gaza et que 2) la Russie n’a aucun intérêt à voir s’installer le chaos dans une zone où la Syrie, son alliée, et l’Arabie Saoudite, future BRICS, seraient menacées. C’en serait fichu du grand croissant économique en projet, partant de Chine et allant jusqu’à Saint-Pétersbourg via Ankara. Donc Zézé dit des âneries et crétin est qui le croit.

Naturellement, à l’ouest, on dispose d’un bouc-émissaire tout trouvé, l’Iran. C’est sans doute vrai que ce pays a fourgué des armes au Hamas et qu’il arme le Hezbollah au Liban. Mais les Iraniens ne sont pas dingues comme on le croit à l’Ouest où tout s’analyse selon les désirs et non selon la logique. D’une part ils entrerons dans les BRICS si d’ici là la situation ne se pourrit pas trop, d’autre part ils savent que le Liban est, avec la Syrie, une destination constante des offensives de Tsahal et qu’au final ce sont eux-mêmes qui constituent la cible stratégique ultime. Je pense qu’ils ne sont pas nécessairement les instigateurs du coup fourré.

Mais voilà. Primo, la VIe Flotte US envoie le porte-avions « Gerald Ford » (je me demande ce qu’à fait ce président pour mériter de voir son nom aéronavalisé !) au large des côtes d’Israël, comme si l’armée de l’air Israélienne (environ 400 appareils !) était menacée par des fellaghas en deltaplanes. Regardons la carte : les côtes de Syrie et du Liban sont juste au nord de celles d’Israël et à portée de vecteurs aériens. En outre, les Yankees occupent illégalement des champs pétrolifères au nord de la Syrie. Secundo, les satellites européâstres (Allemagne, France en tête) sont priés de se joindre au chorus comme ils l’ont obligeamment fait en faveur de la bande à Zézé en Ukraine. Pour le moment, ce n’est qu’une impression, mais je subodore que préexistait une coalition de janissaires dirigée par le sultan Yankee, prête à fondre sur le Moyen-Orient.

Ma conclusion n’est qu’une hypothèse, basée sur des observations, et libre sera au lecteur de l’accepter ou de la refuser, mais, constatant que les Yankees (je veux parler des mondialistes et du « deep-state » servi par la mafia Obama-Clinton-Biden) ont constamment financé et armé des groupes terroristes pour servir leurs intérêts hégémoniques – en Afghanistan avec les Talibans contre les Soviétiques, en Syrie avec le « califat » contre le régime de Bachar, par exemple, mais il y a une foultitude de cas- je ne serais pas étonné que les belligérants, Hamas et Israël, aient été manipulés afin de déclencher le chaos. La dette et la décadence des empires s’est toujours soldée par la guerre en espérant sauver les meubles. Concernant les extrémistes israéliens, on dit même qu’ils seraient conscients de la manip car ils auraient financé le Hamas pour faire pièce au Fatah, mais il faut être prudent avec cette rumeur.

Dernier point : en Occident, pro-Palestiniens et pro-Israéliens s’affrontent à coups de manifs vociférantes et de manifestes enflammés. En France, l’ultra-gauche dévoile son mariage morganatique avec le nazislamisme. Ces imbéciles mélanchoniens ne voient même pas qu’ils sont le dindon de Noël pour leurs alliés ! L’anti-France n’a aucune logique.

Raymond

 

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés

L’holocauste discrète

chiffre-de-la-beteArnaques « covid » et faux-vaccins empoisonnés, hystérie réchauffiste, manifestes de Schwab et de Gates, mesures démentes de l’UE en matière énergétique et alimentaire, multiplication du nombre de décès hors-normes : il semblerait que les malthusiens soient à l’œuvre dans l’organisation d’un holocauste feutré et soigneusement camouflé sous prétexte du « bien » de l’humanité. Il s’agirait de faire disparaître par des moyens discrets et détournés 5/6e de la population mondiale, ne laissant qu’une populations composée de 99% d’esclaves abrutis et consommateurs de saletés trimant pour une hypercaste mondiale jouissant de tous les plaisirs du monde.

Naturellement, ce plan diabolique ainsi exposé ne manquera pas de faire hurler, comme d’habitude, au « complotiiiiisme ». Mais écoutez cette vidéo dans laquelle, avec un art consommé, Idriss Aberkane simule un « conseiller » auprès des potentats milliardaires pour leur expliquer comment réaliser l’holocauste. Et comparez ces « conseils » avec la réalité dont nous souffrons. Vous comprendrez que ce n’est pas si « complotiiiiste » que ça !

Idriss Aberkane : Comment réduire la population mondiale ?

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés

Sortons du piège euro-atlantiste !

0000256-ni-europe-ni-otan-smallLes plaies d’Égypte sont dépassées par tous les malheurs et toutes les menaces qui pèsent sur l’ouest-Occident. Le plan des mondialistes est en cours d’exécution, c’est visible, c’est audible à chaque déclaration des voyous de la macronie, des bandits de la commission européâstre, des comploteurs de Davos, de Gates et autres criminels contre l’humanité.

L’invasion de Lampedusa en est une manifestation évidente. Des centaines de barcasses ont surgi de l’horizon, déversant des milliers d’envahisseurs. L’on ne peut pas se tromper : les ONG les attendaient et avaient organisé la fête pour les accueillir. Ces organisations criminelles, les ONG, sont les relais du complot mondialiste visant la subversion totale de l’ouest-européen. Il y a plusieurs buts : l’attaque contre la civilisation européenne de l’ouest (enfin ! ce qu’il en reste !), l’abondance de main d’œuvre -en vérité sous-qualifiée- pour faire baisser le prix du travail, le métissage de la population européenne selon le programme ancien de Kalergi. Tout cela dans le contexte d’un effondrement des économies des pays européens suite à leur mise à la remorque de l’impérialisme US-democrat.

La preuve du complot est donnée par les manigances et réactions de la commission européâstre. La très criminelle et corrompue Von der Leyen a été claire : pour lutter contre l’immigration clandestine, le mieux selon elle est d’organiser des couloirs d’immigration. On fait ainsi comme la compagnie allemande Liebig avant la guerre mondiale seconde du nom : des panneaux indicateurs gratuits pour diriger les troupes d’invasion. L’on comprend pourquoi la commissaire politique en chef s’est précipitée à Lampedusa, avec sa complice italienne Meloni. Et l’on est peiné -mais pas étonné- de trouver dans le scénario une Marion Maréchal.

Tout cela conduit à s’interroger sur les partis dits « identitaires » ou « souverainistes » de l’europe occidentale. Tous couinent contre l’immigration échevelée. Mais aussi tous prétendent « changer » l’UE de l’intérieur, « en même temps » qu’ils se rallient sans condition à l’asservissement euro-atlantiste. Que l’on prenne Le Pen Marine ou Zemmour Éric, Dupont-Aignant Nicolas et une foultitude d’autres, tous excluent la sortie de l’euro, de l’europe, de l’Otan, tous soutiennent la compromission ruineuse et criminelle avec les ukronazis. Et tous attendent le l’UE, qui est partie prenante dans l’organisation de la déferlante migratoire, une solution contre le fléau qu’elle a elle-même appelé. Comment peut-on se prétendre « identitaire » et « souverainiste » lorsque l’on est complice d’un système qui broie les nations dans un conglomérat totalitaire ?

Le cas de Meloni est révélateur. Les médias italiens et européâstres l’on lancée, de manière paradoxale en la traitant de Mussolini en jupon. Le peuple italien a cru tout ce qu’elle racontait, Meloni a réalisé la fantomatique « union des droites » dont on rêve de Bardella à Phillipot, elle est devenue présidente du conseil. Et elle embrasse Von der Leyen comme du bon pain et se comporte en excellente élève des commissaires politiques européâstres.

Franchement, après avoir été douchés par l’épisode Salvini, nous étions plutôt réservés quant la suite donnée à cette élection. Le 28 décembre 1022, nous écrivions : « J’ai vu plus d’un d’entre nous nourrir des espoirs au vu des résultats des élections en Suède et en Italie. Mais c’est un trompe-l’œil, car si Suédois et Italiens ont voté contre l’invasion grand-remplaçiste, et même en Italie contre les intoxications idéologiques des pervers sexuels, si tout cela est bon, il n’en est pas moins vrai que ces pays restent européâstres et atlantistes. » La preuve, cette expérience du réel, nous en est donnée par ces évènements.

TOUS les partis dont les dirigeants sont invités à jacasser sur les plateaux des médias de grands chemins, de la Macronie à LFI en passant par le RN et Reconquête, sont des pièces de la machinerie du système visant à réaliser l’agenda des oligarques mondialistes. Un fantôme familier, mille fois évoqué voire invoqué, « l’union des droites », n’est en fait qu’un projet de combinazione à la Meloni. Ce serait, en cas de victoire, offrir aux comploteurs une solution de rechange à une macronie usée de pouvoir et de scandales, et le résultat serait le même que pour les Italiens : soumission et conformisme à l’agenda des comploteurs oligarques.

Le Général De Gaulle méprisait les partis, s’en méfiait et avait raison. On ne peut pas compter sur eux pour combattre l’anti-France, tôt ou tard, d’une manière ou d’une autre, ils prennent le parti de l’étranger. Les citoyens devraient prendre conscience de cela ; la seule issue, en dehors de l’insurrection violente qui n’est jamais à exclure, est un regroupement trans-partisan des volontés et des efforts pour se débarrasser du système, restaurer pour de vrai l’identité et la souveraineté (l’une n’allant pas sans l’autre) dans le désalignement. Il n’y a pas d’autre solution démocratique.

C’est pourquoi nous espérons, militons même, pour que dès les élections européennes, les voix se portent sur des candidats dont le projet politique comporte ces principes : sortie de l’UE, de l’euro, de l’Otan, souveraineté, désalignement. Nous pouvons faire cela, s’il demeure encore quelques lucioles dans les ténèbres. J’ajouterai, à titre personnel cette fois, que M. François Asselineau présente presque chaque semaine des arguments sensés et clairs, allant dans cette direction.

Sacha.

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés

Rage !

les-pieds-nickelesIl n’est pas recommandé de trop flâner sur X-Twitter car, depuis que la parole s’y est libérée, l’on a tendance à réduire la réflexion à quelques lignes rapides, ce qui n’est pas nécessairement favorable à ce que doit être une sage rumination de l’information. En outre l’on aurait tendance à confondre les sources avec les preuves, ce qui n’est guère scientifique. Enfin, cela nuit aux blogs et sites, ces endroits où justement (à part quelques coups de gueule bien sentis) l’info est retournée sept fois dans le crâne afin de l’analyser. Donc l’on a tendance à moins écrire, voire à ne rien écrire du tout. Ce qui explique en partie que nous n’ayons rien publié depuis le mois de juin. L’autre raison est que nous avons des tâches d’organisation qui, avec des travaux divers, accaparent beaucoup de notre temps.

De plus, avouons que sans pour autant être découragés, nous sommes agacés par le triste spectacle qu’offre la France sous la tyrannie de l’olibrius de l’Élysée. Nous ne sommes évidemment pas dupes : le malfaiteur élyséen a l’art de manier la muleta devant le museau du taureau-peuple afin que celui-ci renonce à encorner les picadors qui lui plantent, avec vacherie, des banderilles dans la couenne. En ce moment, la muleta est la question -par ailleurs grave- de l’immigration. On va voir ce que l’on va voir, dit le gougnafier ; naturellement, nous ne verrons rien de sérieux, que du flan.

 Pendant ce temps, les prix des carburants atteignent la vitesse de libération pour foncer vers la Lune ou vers Mars. L’électricité est en court-circuit question prix, et naturellement il n’est pas question de sortir de ce piège du tarif européâstre voulu par les Teutons. La bouffe continue d’augmenter dans des proportions gargantuesque et l’on dit que 30% des Français en sont à danser devant le buffet. Pour couronner le tout, le génial Bruno-la-Science, auteur d’écrits cochons, nous prépare une dégelée d’impôts propres à nous faire battre le record galactique de l’extorsion fiscale, avec l’appui de la Mémère du 49-3.

Ne parlons même pas de la ruine complète de l’hôpital, de l’école, des services publics, enfin de tout ce qui devrait nous revenir en échange de l’argent que l’État macronique nous dérobe. En revanche, les gougnafiers, fidèles à leur maître US-democrat, affurent à fond les caisses du Zélensky et de ses nazillons bandéristes. Dernière connerie en date d’aujourd’hui : on va former des pilotes ukrainiens. Le temps qu’ils soient opérationnels, j’espère que la Russie aura réglé le problème bandériste.

Et puis, question diplomatie, c’est un poème ! Nous sommes virés de partout en Afrique. Dans l’affaire du Niger, c’est la pantalonnade complète, on se dresse sur ses ergots de coq châtré : « On reste et notre Ambassadeur aussi ! » et vlan, on est contraint de négocier le départ. Ce n’est qu’un exemple. Zut ! Il existait la Convention de Vienne de 1961 relative aux rapports diplomatiques, et on ne le connaissait apparemment pas ! Et concernant l’engagement réel du côté des bandéristes, on viole carrément l’article 35 de la Constitution, le parlement (il est vrai croupion) n’est même pas concerné alors que le cirque dure depuis février 2022.

Sans compter que les Teutons se foutent ouvertement de notre gueule, témoins les ruptures de coopération concernant l’avion de combat futur, le char de combat futur et ainsi de suite. Et l’on ne dit rien, nous sommes les cocus du faux couple franco-allemand auquel nous seuls croyons. Et nous payons très cher cette pleutrerie, le prix de l’électricité n’en est qu’un exemple.

La France désindustrialisée, à l’agriculture dévastée, incapable d’instruction publique sérieuse, réduite à néant dans le champ diplomatique, rongée d’inflation et d’impôts est devenue un pays du tiers-monde.

Et aucun échappatoire à l’horizon ! Les partis du système, de Macron à Zemmour en passant par Le Pen, sont désormais tous estampillés « euro-atlantisme ». Pas de Frexit en vue, il n’y a que l’UPR pour oser en parler sérieusement. Le pire est que petit à petit le programme de Davos se met en place, en suscitant systématiquement des peurs irraisonnées. Le mythe du « réchauffement anthropique » marche à fond, un anticyclone et El Niño deviennent un « dôme de chaleur » peint en rouge sur de fausses cartes météo. Tremblez, maudits Français, c’est de votre faute, vous bouffez du bœuf au lieu de sauterelles ! Et pour faire bon poids, on ressort la vieille cuisine du Covid, les masques, la soupe mortifère de Pfizer, les criminels de plateaux et toutim ! Mieux, on marie les deux mythes : Le « réchauffement » non seulement favorise « l’immigration climatique » mais aussi le Covid.

Naturellement, le sage voit bien la déraison de toutes ces âneries. Le sage s’insurge, mais il est bien seul, nul n’étant prophète en son pays et la majorité des gens étant parfaitement abrutis, intoxiqués, lobotomisés. Où sont passés les Gilets Jaunes ? Et les gueulards de la CGT ? Et … Et… ? Les gueulards récents, la Traoré et sa clique de gangsters enfoncent un clou, complètement à côté de la plaque mais bien sur le couvercle du cercueil.

Las carottes sont-elles cuites et la France, mère des arts, des armes et des lois, est-elle désormais morte ? Il faut une sacrée dose d’optimisme, d’espérance, pour penser le contraire.  L’infecte Schwab et des séides, le criminel Gates, les menteurs du GIEC, la commission européenne, les US-democrats, les racailles wokes, se frottent les mains : l’expérience menée au labo « France » semble bien marcher.

Qu’ils fassent gaffe ! L’Histoire est comme la plume au vent, elle varie brusquement. Personnellement, je rêve de fourches patibulaires où pies et corbeaux viendront caver les yeux des traîtres. Et que le cul des pleutres soit botté. Et nous autres sommes bien décidés à œuvrer pour que cela advienne.

Raymond.

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés

Qui sont aujourd’hui les barbares ?

cheveche-athena-smallL’on dira ce que l’on voudra, mais ce que nous subodorions tous quant à ce qu’il est encore convenu d’appeler (à tort) la « diplomatie » française (et, partant, européâstre) est réél : c’est devenu un pandémonium d’imbéciles wokes. Quand on est débile au point de croire que des pays non-occidentaux vont gentiment agréer les délires LGBTq-machin-chose qui sont la honte de l’Occident décadent, l’on se ramasse un retour de bâton poli, donc très diplomatique, dans les gencives. Et ce n’est que justice.

Figurez-vous que quelques imbéciles du Quai, probablement « inspirés » par des gougnafiers élyséens, voire des commissaires politiques bruxellois, ont imaginé d’envoyer au Cameroun un « ambassadeur des LGBT ». La proposition fut transmise au Gouvernement du Cameroun via notre Ambassade à Yaoundé. Lequel Gouvernement, fort poliment et très diplomatiquement a répondu « Allez vous faire foutre bande d’enc… ! »

002233221100-pan-dans-le-gueule

« Le Ministère des Affaires extérieures de la République du Cameroun présente ses compliments à l’Ambassade de France au Cameroun, et en accusant réception de sa note verbale N°2023-0252487 du 05 juin 2023, relative à la visite au Cameroun de Monsieur Jean-Marc Berthon, Ambassadeur pour les droits des personnes LGBT+, du mardi 27 juin 2023 au samedi 1er juillet 2023.

A l’honneur de lui signifier son opposition pour toutes activités initiées et programmées par Monsieur Jean-Marc Berthon, au Cameroun, à ce sujet, pour la période du 27 juin au premier juillet 2023.

En conséquence, le Ministère des Relations Extérieures saurait gré à l’Ambassade de France de bien vouloir se conformer à cette position du Gouvernement Camerounais.

Le Ministère des Relations Extérieures de la République du Cameroun saisit cette occasion pour renouveler à l’Ambassade de France au Cameroun les assurances de sa haute considération. »

Au fond, c’est du même acabit que la délirante prétention de Caligula Minus d’assister comme observateur à la prochaine réunion des Brics. Du haut de leur tabouret, les gougnafiers tyrannisant la France s’imaginent encore que les pays non-euro-atlantistes sont des zones de barbarie attendant avec impatience d’être instruits dans le Bien par les auto-proclamés « sachants » élus pour une « destinée manifeste ».

Ces crétins de « tsiplomates » (j’ai travaillé 18 ans avec le Quai, j’en ai observé quelque chose) sont pratiquement noyautés par des coteries de pervers. Ils ne sont même pas capables de voir que les perversions ouest-occidentales font très normalement horreur non seulement aux Africains, mais à tous les pays raisonnables du monde ? Allons plus loin : quelle légitimité aurait un gougnafier bombardé « ambassadeur des droits des personnes LGBT+ » ? Ambassadeur de quoi, bordel ? D’une ultra-minorité de déjantés tapageurs ayant l’oreille de politicards pervertis et du Propaganda Staffel Médiatique ? Soyons sérieux. Ce que ne sauraient être les gougnafiers qui nous tyrannisent.

La ferme réponse du Gouvernement Camerounais s’imposait, et j’espère qu’une foule de pays Africains opposeront la même fin de non-recevoir à cette prétention satanique de la bande à Macron. Je rappelle que la Russie, en sa sagesse ancestrale, a défini le mariage comme unissant un homme et une femme, et non pas comme l’appariement de deux pervers de même sexe. Il n’y a qu’en ouest-occident que les perversions sont érigées au niveau mythique de « droits ». Et d’où les sortent-ils, des « droits », cette bande d’andouilles ? Pas du Ciel, qui en rougirait de colère.

Que nos amis d’Afrique me pardonnent la crudité de la citation qui va suivre : un jour que, gamin, je prétendais chanter une chanson de Brassens (que, bien entendu, nous autres petits cons prononcions « Brassènsss ») en faisant mine de pincer d’une guitare très fictive, mon père, furieux de ce comportement crétin explosa : « un jour, ce sont les Nègres qui vous montreront la voie ! » Paroles prophétiques ! Lors de l’arnaque Covidesque, l’Afrique a su utiliser les médicaments qui soignent plutôt que de confiner et d’injecter à tour de bras. Maintenant, elle nous montre la voie en matière de dignité des mœurs et d’indépendance vis-à-vis de l’emporium euro-atlantiste. Aujourd’hui, qui sont les « barbares », dites-moi ?

Sacha

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés

Coups de trique !

Je vous joins simplement le coup de gueule d’André Bercoff aujourd’hui. Je n’ai rien à ajouter, il dit ce que tous, dans notre Camorra de dissidents, pensent.

Rajoutons quatre Dalton impliqués dans l’embrouille de Schiappa. Ces malfaiteurs n’iront malheureusement pas en prison, trop utiles qu’ils sont au pouvoir tyrannique de Caligula Minus.

103203303-gougnafiers

Citoyens ! N’en avez-vous pas marre de cette bande de gougnafiers ? Avez-vous oublié l’exemple de vos grands Anciens, des Jacqueries à  la Résistance ? Êtes-vous abrutis à ce point que vous seriez prêts à subir les sataniques de Davos plutôt que de risquer votre peau pour rester libres ?

Antonio

Share
Publié dans A la Une | Commentaires fermés